lundi, décembre 18, 2006

[Comment s'enrichir paresseusement par Christophe Thibierge]



Notre professeur de finance adulé nous explique comment s'enrichir paresseusement.

Christophe Thibierge dirige l'édition française du livre "Principe de gestion financière" disponible sur Amazon.

View Médhi's profile in LinkedInView Medhi Famibelle's LinkedIn profile

12 commentaires:

Laurent K a dit…

Trop fort Christophe Thibierbe. Excellents conseils!!... je suis un toutefois un peu déçu qu'il n'y ait pas de proverbe chinois ;-)
Laurent K

Hans Moretti a dit…

Excellents, ces petits conseils gratuits ! Et quel bon sens. Sous un ton badin, il me semble que tout est vrai là-dedans (pour l'au-delà, je dubitâte). Je m'en vais faire graver tout ça en lettres d'or au-dessus de mon lavabo.
Pour le yaourt, j'applique aussi, mais à une différence près : je ne déroge jamais à l'ordinaire. L'ordinaire devient délicieux à la longue. L'épicurisme est donc une des voies d'accès à la richesse. Bravo, Maître !

Anonyme a dit…

NSU - 4efer, 5210 - rulez

Anonyme a dit…

je l'emmerde ton dieu...

Docthib a dit…

Je suis sûr que ça ne lui en touche qu'une, sans faire bouger l'autre. Merci quand même pour ta contribution utile, courageux Anonyme.

Grégoire a dit…

J'applique déjà tout ça, même le coup du yaourt aux fruits ! Par contre pour ce qui est de s'endetter pour acheter des résidences là je ne suis pas d'accord. Je pense rester locataire un bon bout de temps, c'est tellement plus flexible et sûr !

Docthib a dit…

La location a des vertus, c'est sûr. On peut bouger rapidement, on n'immobilise pas un gros montant d'argent, et en période de prix de l'immobilier qui flambent, la question mérite d'être posée : est-ce que ça vaut la peine de s'endetter pour acheter.
Quelques remarques néanmoins :
- être locataire, c'est être libre de partir, mais c'est aussi être libre d'être viré à l'expiration du bail ;
- le loyer est de l'argent qui part en fumée, tandis que le remboursement d'emprunt est de l'argent qui se transforme en pierre ;
- si on paie un loyer inférieur au remboursement d'emprunt (donc avantage à la location), il faut s'assurer de placer l'économie réalisée.
Cela dit, être locataire, c'est aussi ne pas se préoccuper des réparations lourdes, des problèmes d'assurance ou de co-propriété... En bref, le choix entre propriétaire et locataire n'est pas évident, il dépend de facteurs exogènes (niveau des taux) et endogènes (fiscalité personnelle, souhait de posséder un patrimoine...)

Grégoire a dit…

Question peut-être un peu naïve mais investir dans son habitation n'est-ce pas se priver d'une diversification dans ses placements ?

Docthib a dit…

Non, Grégoire, a priori non, car un actif immobilier fait partie des actifs dans lesquels on doit se diversifier. Une "bonne" diversification doit inclure des actions (diversifiées), des comptes courants ou très liquides, de l'immobilier (mais cela peut être du locatif), de l'or ou des objets de valeur (bijoux), et des diplômes.

sahoura a dit…

Video informative et marrante aussi comme tes écrits, c'est ma première visite, surement ce n'est pas la dernière,et je quitte avec un plus (ou++).
mon mémoire est sur l'efficience des marchés,je suis sortis avec quelques petites idées claires pour acheminer ma recherche en attendant plus d'écrits (je chercherai surement votre ouvrage), ok monsieur?.à bientôt

Docthib a dit…

Merci Sahoura, et à bientôt !
(PS : les marchés sont efficients...)
C. Thib

sahoura a dit…

ok, mais je ne vais pas pouvoir dire que vous avez raison ou pas car c'est mon travail de recherche,(il faut être neutre,lol),mais en se basant sur mes quelques lectures (sur la finance comportementale ou encore sur l'efficience des marchés)je suis un peu convaincue par la notion du "mimétisme", ou "l'effet moutonnier" qui guide les simples investisseurs (autres que les traders).si non pouviez vous m'expliquer l'euphorie que connaissent les bourses de temps en temps,il y a qqs mois un titre d'une société immobilière a connu une flombée,passant de 715 dh à + de 3500 dh sur la bourse de casablanca (je suis marocaine)alrs à mon avis comment pouvons nous avoir confiance aux cours pr évaluer une entreprise ou moins encore pr dire q'elle est en bonne santé financière( si le cours n'est pas seulement le résultat des informations passées-efficience faible- et de celles présentes-eff,modérée- et encore publiques-efficience forte- . merci à vs